Loading color scheme

Comment faire face à une panne de voiture ?

Vous êtes en train de conduire, vous vous rendez au travail, vous êtes pressé mais voilà que votre voiture vous montre des signes de fatigue. Un voyant rouge s’allume et là, c’est le drame. Votre moteur s’arrête. Crevaison d’un pneu, batterie à plat ou panne de moteur, vous êtes énervé car vous allez arriver en retard au bureau et que votre voiture ne fonctionne plus. Si cette situation vous arrive, que vous soyez seul dans le véhicule ou avec votre famille, vous devez être vigilant et sécuriser le périmètre en attendant la dépanneuse.

 

Ce qu’il faut faire

Pour éviter de créer un accident lorsque votre voiture est en passe, voici quelques conseils :

  • mettez votre gilet jaune et si vous en avez pour vos passagers, donnez-leur.
  • faites sortir vos passagers par la portière de droite pour ne pas qu’ils marchent sur la route.
  • installez le triangle de signalisation au minimum à 60 mètres.
  • téléphonez à votre assurance assistance dépannage (si vous en avez une) pour procéder au dépannage.
  • restez calme et ne transmettez pas votre anxiété à vos passagers

Votre voiture vient d’être dépannée et amenée au garage le plus proche. Vous apprenez que le coût de réparation de votre voiture est à votre charge.

L’aide d’organismes

Des organismes peuvent vous aider à rembourser les réparations de votre voiture. Les aides ne sont pas accessibles à tous mais les voilà :

  • Le Comité de Gestion des Œuvres sociales : Cet organisme est en faveur des actifs et des retraités de la fonction publique hospitalière. En cas de panne de voiture, votre CGOS peut vous avancer les frais mais il vous faudra le rembourser. Vous devez avoir eu au préalable l’accord de la Banque de la France.
  • Pôle Emploi : Avoir un véhicule en panne peut être un obstacle pour se rendre au travail. C’est pour cette raison que Pôle Emploi peut vous aider si vous fournissez un contrat de travail signé avec votre demande de remboursement de la réparation. Le montant de l’aide peut s’élever jusqu’à 800 euros.
  • Caisse d’Allocations Familiale : La CAF peut vous aider si vous touchez le RSA et que votre quotient familial ne dépasse pas 720 euros. Il vous suffit de fournir vos documents valides (carte grise, contrôle technique,…) et la CAF décidera du montant versé.

Votre épargne

Lorsque vous devez faire face à une situation imprévue, l’épargne que vous vous êtes constituée depuis quelques mois pour financer un projet peut vous être utile épargne pour éviter une fin de mois difficile. Dans le cas de la panne de votre voiture, remboursez rapidement les réparations pour récupérer votre voiture comme neuve.

Prêt

Les réparations sont trop coûteuses, vous ne savez pas comment récupérer votre véhicule car vous n’avez pas la somme nécessaire sur vos comptes ou sur votre livret d’épargne. Réfléchissez à emprunter auprès de votre banque. Si vous estimez que vous ne pourrez pas vous assumer les réparations, souscrivez à un prêt auto. Ce crédit à la consommation s’adapte à votre budget, les mensualités ne sont pas trop élevées et vous permettent de payer les autres dépenses.

Regroupement de crédits

Vous vous rendez compte qu’un nouveau prêt va vous endetter davantage et que vous avez trop de mensualités différentes ? Optez pour le regroupement de crédits. Tous vos prêts sont rassemblés en une seule mensualité. Le taux d’intérêt est moins haut et vous percevez une trésorerie qui vous permettra de financer les réparations de votre voiture.

Subir une panne de votre voiture peut vous gâcher la journée. Votre véhicule vous assure les trajets quotidiens domicile-travail ou école-domicile, vous permet d’être autonome et de pouvoir vous déplacer quand vous en avez l’envie et le besoin. Le montant des frais de réparation de votre voiture peut vite grimper. Pour ne pas vous retrouver dans une situation financière difficile, vous pouvez optez pour un prêt ou un regroupement de crédits. Si vous êtes dans ce cas et que vous souhaitez obtenir des informations sur le regroupement de crédits, contactez SAAS Finances.

Un conseiller vous rappelle immédiatement
Numéro invalide